La pierre rouge des rois

Par Frédéric Fontaine

Les pierres qui vous font rêver sont les rubis, et si possible les « gros » rubis, les pierres de plus de 3 carats et de toute première qualité. Couleur sang de pigeon, vive et sans inclusion, les rubis cristallin dont la couleur s’embrase sous les éclairages électriques ou la flamme des chandeliers. Mais, depuis que vous vous êtes renseignée sur les prix, vous voilà déprimée. Vous avez pris conscience de la rareté des très beaux « gros » rubis. Je pense aux pierres naturelles, celles qui ne sont pas traitées par diffusion au plomb par exemple.

Il existe dans la nature une pierre qui ressemble à si méprendre aux très beaux rubis et qui est moins chère. Une pierre parfaitement naturelle qui n’est jamais traitée. Une pierre qui jusqu’au début du 19ième était considérée comme le rubis.

Je vous aide, la pierre est un aluminate de magnésium, sa belle couleur rouge parfois très légèrement orangé lui vient du fer et du chrome, (comme pour le rubis). Son indice de réfraction est compris entre 1,712 et 1,736, sans biréfringence. La pierre bénéficie d’un excellente dureté : 8 sur l’échelle des minéraux, (échelle de Mohs). Cette dureté est une qualité appréciable car sa résistance aux chocs lui permet toutes les exploitations possibles en bijouterie, notamment, la pierre peut être sertie sur les bagues de fiançailles. Où trouver cette merveille ? Dans tous les bons endroits de villégiature et les lieux de farniente : Le Sri Lanka des Tamouls, La république de Myanmar de la junte Birmane, le Pakistan et le Tadjikistan des Molahs. L’Afghanistan des Talibans où la pierre est commercialisée sous l’appellation, (strictement interdite en France), de rubis Balais, (Balais du nom d’une localité Afghane).

Cette pierre, c'est le spinelle rouge.

Le spinelle naturellement rouge n’est jamais traité, le traitement thermique n’améliore d'ailleurs pas son aspect. Mais, attention aux arnaques !! Car le marché est inondé de pierres synthétiques, selon le procédé Verneuil (le plus fréquent) ou de type anhydre.

Cette pierre est étrangement méconnue, pourtant sa couleur est très subtile et a un charme fou.

Le spinelle rouge est aussi une pierre rare, mais elle reste plus abordable en terme de prix que le rubis birman, surtout pour les pierres de plus de 3 carats.

Vous êtes à la recherche d’une bague de fiançailles originale. Vous n’aimez pas les rubis violacés et opaques de Thailande, les « rubis » rosés du Sri Lanka. Osez un spinelle rouge pour votre bague de fiançailles, (sa rareté lui fera prendre de la valeur, c'est certain). Le spinelle, la pierre des roi. Ne dit on pas que le « prince noir », un spinelle taillé en cabochon de 170 carats, avant de rejoindre la couronne d’Angleterre aurait orné le casque de Henri V, duc de Cornouailles, comte de Chester, prince de Galles et duc de Lancaster, à l’occasion de la bataille d’Azincourt en 1415.

Vos commentaires

envoyer >
bague rubis fiancailles
Voir toute la liste