Rubis traité

par Frédéric Fontaine

Rubis traité

Pour votre bague de fiançailles, vous aviez pensé à une pierre bleue, un beau saphir de Ceylan avec des diamants autour. Mais à chaque fois que vous avez évoqué l’idée, elle a « vu rouge » et ce n’est pas une image, car sa pierre à elle, ce n’est pas le saphir mais le rubis ! Le rubis rouge sang et rien d’autre. Votre saphir bleu, elle le trouve vulgaire. Il ne s’agit pas de se retrouver avec la même bague de fiançailles que celle de ses amies. Résigné, vous êtes parti à la pêche aux rubis sur internet mais c’est à ne rien y comprendre. Le même rubis de 2 carats que vous convoitez peut vous être proposé pour quelques centaines d’euro chez l’un ou au contraire atteindre des prix stratosphériques chez l’autre. Comment cela est il possible ? On vous a même proposé un rubis taillé en cœur de toute beauté, rouge du sang d’un pigeon de l’année et ceci pour moins de 300 euro ! Et oui, mais il s’agit d’une pierre de synthèse, cristalliséé en laboratoire selon le procédé le plus vulgaire qui soit, mis au point par Verneuil au début du siècle dernier. L’offre de rubis étant devenu tellement rare et la demande internationale ne cessant d’augmenter, pour la satisfaire, certaines maisons ont décidé de faire (n’ayons pas peur des mots) n’importe quoi, sans craindre de cultiver l’ambiguïté et de créer le doute au sein du grand public.

Le rubis de synthèse en est l’exemple extrême mais que dire des rubis diffusés qui inondent le marché, rubis carrément colorés en surface ou pire encore des rubis traités au plomb. La méthode est simple. Achetez des lots de pierres fracturées qui d’ordinaire ne sont pas exploitées et bouchez les trous (pour faire simple) avec une silice plombée et colorée, le fameux « glassfield ». Vous aurez un rubis tout chaud, tout beau mais à la première mise à taille de votre bague de fiançailles, lors du passage au dérocher (acide), votre rubis reprendra son apparence initiale (pauvre bijoutier qui prit en charge votre bague de fiançailles)

Et pourtant la législation est simple : les rubis traités au plomb doivent être commercialisés avec sur la facture la mention suivante : « pierre traitée avec présence de matière solide dans les givres ouverts ».

16.04.12

Je suis à même de vous paler des tristes surprises du dérocher...Les pierres en provenance de Madagasscar sont le plus souvent "mal-traitées"..... Je suis sertisseur depuis plus de vingt ans, et je suis démuni face à ce problème! Le refractomètre nous annonce un rubis veritable!!! Seul le dérocher agit sur le plomb, et là, il faut faire face au client.... qui ne comprent pas toujours..

- Eric, 45 ans (Lannux)

19.05.17

Entièrement d'accord c'est vraiment de la foutaise des rubis artificiel artificiel traité au plomb chauffer méthode du verre C'est bien pareil pour tout ce qui est peridot topaze style la moldavite ou la Tchéquie vendu pour peridot naturel Les rubis artificiel on toujours la même forme de coupe ils font carrément des tubes entier fondu traité artificiel et le couple et le vendre pour Rubis réel naturel Par contre j'aimerais bien des adresses pour acheter directement à l'exploitation de la mine par exemple pour l'émeraude en Colombie

- Michaël, 36 ans (Limoges)

Vos commentaires

envoyer >
bague rubis fiancailles
Voir toute la liste