Zirconium, oxyde de zirconium ou zircon

Par Frédéric Fontaine

Zircon, Zirconium et oxyde de zirconium

Qu’est ce qui les distingue et comment les différencier ??

En 1789 M. H. Klaproth extrait du Zircon, l’oxyde de zirconium et en 1824, J .J . Berzellus l’isole sous une forme métallique, le zirconium.

L’oxyde de Zirconium est donc une invention humaine, produit industriellement, il est utilisé dans de nombreux domaines, la bijouterie fantaisie mais aussi la coutellerie pour la fabrication des couteaux en céramique, le domaine dentaire pour retrouver un sourire éclatant…

Le zircon, au contraire, est une pierre naturelle du groupe des silicates. Dans sa qualité gemme, le zircon peut être utilisé en joaillerie comme substitut du diamant mais pas seulement.

On trouve des zircons bleus, verts, violets, rouges (sombres), des zircons jaunes, oranges et bruns. Travaillée à la chauffe, cette dernière variété peut passer selon la température de chauffe, de translucide à bleue (zircon starlight) ou de translucide à dorée. Sa grande brillance (indice optique de 1,95), sa forte dispersion, permettent au zircon des applications intéressantes dans le domaine de la joaillerie. Mais attention, les pierres sont fragiles malgré une bonne dureté, (6.5 à 7.5)

Comment différencier l’oxyde du silicate, la pierre de synthèse de la pierre naturelle, le zircon de l’oxyde de zirconium

C’est assez simple

La dispersion, (feux colorés) est plus forte dans l’oxyde de zirconium que dans le zircon.

La densité n’est pas la même, l’oxyde est plus dense que la pierre naturelle.

Et surtout : la forte biréfringence du zircon naturel engendre le fameux phénomène de doublage bien connu des gemmologues : une arête de la pierre observée à travers le cristal semble double comme dana la photo ci dessous.

28.03.16

Je voudrais avoir une idée plus claire entre le zircone naturel et le zircone de laboratoire merci

- anna, 72 ans ans (Montreal)

Vos commentaires

envoyer >
solitaire de fiancailles
Voir toute la liste