Love Stories #2

Par Amandine

EccoLo! La bague de fiancailles est prête, votre joaillier vient de vous la livrer, vous sentez son écrin sur votre coeur dans la poche intérieure de votre veste et vous allez enfin pouvoir faire votre demande en mariage et l'offrir à l'amour de votre vie.

Oui mais voilà, comment offre-t-on un bijou aussi chargé en symbolique qu'une bague de fiançailles. Un genou dans le sable blanc comme dans les comédies romantiques ou au dessus des nuages dans la nacelle de votre mongolfière...

Vous n'êtes pas très inspiré, et je peux vous comprendre, mais rassurez vous, la Compagnie des Gemmes, le joaillier des fiancés a choisi de vous aider en partageant avec vous les expériences, le témoignage sous forme de confidence, de ce que la maison a de plus précieux, sa clientèle.

Jacques Olivier, Daf Paris

J'ai rencontré ma future épouse à Paris lors de nos études communes à l'ESSEC mais ma femme est originaire de Normandie.

Sa famille habite dans le pays d'Auge, une grande maison familiale à colombage typique du style anglonormand, une belle demeure perdue dans une très belle campagne.

Ses parents se sont connus dès la prime enfance, dès l'école maternelle.

Dans l'entrée de la demeure familiale, on peut encore voir une photo très touchante des deux enfants qui se tiennent par la main dans la cour de l'école maternelle.

Depuis ils ne se sont jamais quittés. C'est rare.

Dans le fond du jardin, sur un vieux pommier, on peut encore deviner les initiales des deux toutereaux gravés dans l'écorce de l'arbre.

Autant dire que pour faire ma demande et remettre ma bague de fiançailles je n'ai pas eu à réfléchir longtemps.

J'ai fait faire ma bague à la Compagnie des Gemmes, leur modèle Antoinette assez classique mais serti d'un très beau saphir couleur vert d'eau.

Nous nous sommes fiancés en juin. J'ai attendu la fin d'un déjeuner dominical pour entrainer ma fiancée dans le fond du jardin (elle avait un peu bu j'étais certain qu'elle dirait oui). Je lui ai remis ma bague sous le pommier témoin de l'amour de ses parents.

Je ne devrais pas le dire car ce n'est pas très eco friendly mais j'ai aussi gravé nos intiales à côté de celles des parents pour que la tradition familiale perdure ...

Vos commentaires

envoyer >
Voir toute la liste