Les fiancés du froid, les fiancés du mois

Par Christine Bessière, DC Compagnie des Gemmes

Je me rappelle comme si c'était hier, le jour où Thibault a poussé la porte de la Compagnie des Gemmes, il savait ce qu'il voulait. Ou plus précisément ce que sa future épouse Laura aimerait.

Je me suis mise à la recherche de la parfaite émeraude pour réaliser une version or rose de notre bague Joséphine.
Au fil des entretiens j'ai appris à connaître Thibault et par récit interposé, à faire la connaissance de sa fiancée Laura. J'étais très touchée de voir avec quelle volonté Thibault menait de front ses études, il préparait en effet sa thèse en médecine interne, et les gardes épuisantes qu'il enchaînait pour offrir cette bague de princesse à sa belle.

Je suis ainsi entrée dans le petit secret du couple car Thibault préparait une surprise renversante à Laura: il lui offrirait sa bague et ferait sa demande au Pôle Nord à la lumière des aurores boréales. C'était le rêve de Laura... voir les  aurores boréales avec son amoureux.
Ce jour-là il a fait déborder son cœur de joie en réalisant le plus grande ses rêves :  devenir sa fiancée.
Toutes mes félicitations à Thibault qui a depuis fait sa soutenance de thèse en recevant la plus haute mention.. Nous n'en attendions pas moins !

Présentation Laura :

J’ai 30 ans, je vis dans le Cantal (Auvergne) avec mon fiancé. Je suis Directrice des Ressources Humaines d’un groupe de sociétés indépendantes et spécialisées dans le packaging et emballage carton appartenant à ma famille. Mes passions sont : les trails dans nos beaux volcans d’Auvergne, la gastronomie, les voyages pour découvrir le monde avec mon amoureux, l’art de bien se nourrir et de prendre le temps de vivre (ce que je ne fais jamais mais j’ai bon espoir que cela change !).

Présentation Thibault

J’ai 29 ans. Je suis médecin spécialiste en Médecine Interne au Centre Hospitalier d’Aurillac. Mes passions sont communes avec Laura c’est un de nos points forts nous aimions faire les mêmes choses avant de se rencontrer alors partager nos passions est un ravissement sans cesse renouvelé. J’ajouterai que de par mon métier je sais que la vie est fragile, éphémère et parfois fugace alors en effet il faut savoir la savourer. Outre l’aspect épicurien du terme, il est important de ne pas remettre à demain ce que l’on pourrait faire ou dire aujourd’hui et ce particulièrement dans le domaine du couple.

Pourriez-vous nous dire dans quelles circonstances vous avez rencontré votre fiancé ?

Haha, je l’ai rencontré de manière très moderne à savoir sur Tinder. J’arrivais de Londres et Paris où j’avais vécu en tout 5 ans et je me suis retrouvée dans une toute petite ville d’Auvergne pour le travail, la ville où j’ai grandi. Je travaillais beaucoup et je ne rencontrais pas forcément des garçons qui me plaisaient. Un jour en août 2015, j’ai fait l‘ascension du Mont El Gran Paradiso en Italie. Lors de l’ascension, le soir au refuge j’ai rencontré deux frères d’un certain âge avec qui j’ai discuté et qui n’en revenaient pas qu’à mon âge je ne sois pas sérieusement engagée dans une relation amoureuse. A tel point que le lendemain, en pleine ascension, un des deux frères m’a croisée et m’a hurlé : « vraiment, je vous conseille, de lire tel livre, d’écouter telle radio qui propose des rencontres entre jeunes, etc. ». Mon guide était furieux qu’on s’arrête pour discuter, nous étions au-dessus d’une crevasse mais cet homme continuait de hurler. Je me suis toujours dit que c’était un signe du ciel. J’ai décidé alors le lendemain de m’inscrire sur Tinder. J’ai tout de suite discuté avec Thibault, ce garçon qui me semblait très atypique et je l’ai rencontré une semaine plus tard dans un café en face de l’Opéra à Clermont-Ferrand (version officielle de notre rencontre haha). Thibault de son côté en avait marre du microcosme hospitalier Clermontois et venait lui aussi de se réinscrire sur Tinder pour rencontrer des filles d’un autre milieu que celui de l’hôpital.

 

En quoi êtes-vous fière de votre fiancé ?

Thibault est un garçon très atypique, hors du commun (je le décris via mon regard de fiancée très objective of course). Il est plein d’énergie, très généreux, passionné et très doué dans d’innombrables domaines : à commencer par son travail, il a toujours un très bon diagnostic chez ses patients, il cuisine terriblement bien, il est très bon chanteur, excellent en sport, très organisé, il retient tout ce qu’on lui dit grâce à une mémoire folle et une attention particulière prêtée à chaque personne qu’il rencontre. Bref, il est difficile de ne pas craquer pour ce merveilleux jeune homme.

 

Quelle est sa plus grande qualité ?

Sa maturité et son recul sur les choses. C’est très appréciable au quotidien.

 

Concernant votre bague de fiançailles y aviez-vous pensée avant même de rencontrer votre fiancé ?

Oui j’avais rencontré une fille, amie d’ami lors d’un week-end qui portait cette splendide bague avec une magnifique émeraude sertie de diamants. J’ai tout de suite craqué et je me suis dit qu’un jour moi aussi je souhaitais porter cette bague.


Que représente les fiançailles pour vous ?

C’est le tout premier engagement que peut prendre un couple. C’est beau car c’est un moment privilégié entre le fiancé et la fiancée, leur moment à eux. Pendant un instant, vous vous sentez seuls au monde, sans personne autour, dans votre bulle. Souvent une surprise pour la jeune femme, les fiançailles représentent un moment inoubliable dans la vie d’un couple.


Et le mariage ? quelles sont ses valeurs fondamentales ?

Laura : pour nous, le mariage est l’union de deux êtres qui s’aiment et se promettent de vivre ensemble toute une vie, de se supporter dans les moments aussi les plus difficiles, de former une équipe de choc face à toutes les épreuves de la vie. Se marier c’est rendre encore plus fort le lien qui nous unie. Nous prenons un engagement devant Dieu si nous sommes croyants ainsi que devant tous ceux que l’on aime. On ne peut jamais savoir ce que l’avenir nous réserve mais Thibault et moi souhaitons de tout cœur réussir à affronter toutes les épreuves main dans la main jusqu’ à notre dernier souffle.

Thibault : Dans un monde où tout va si vite le mariage reste un symbole fort à nos yeux, une sorte de repère là où il en manque parfois cruellement. C'est un engagement très fort et qui sera parfois difficile.  Nous ne pensons pas que le mariage sera un long fleuve tranquille mais être conscient des difficultés que peut rencontrer un couple est une chose fondamentale à réaliser avant de prendre cet engagement. Notre couple repose sur des valeurs simples mais fortes et surtout nous avons un but commun : celui de s'aimer jusqu'au bout et quoi qu'il advienne. Car c'est à la fin de sa vie en se retournant sur le temps écoulé que l'on comprend si l'engagement pris était le bon.


Comment votre fiancé vous a-t-il demandé de l'épouser ? Dans quel lieu votre fiancé vous a-t-il fait sa demande ?

Thibault  m’a fait croire que je partais à Moscou avec ma petite sœur, c’était soi-disant un voyage organisé par mes parents (j’avais reçu cela comme cadeau à Noël de leur part pour célébrer à la fois mes 30 ans et les 25 ans de ma petite sœur).

Or à l‘aéroport, c’est lui qui m’a rejoint. Il m’a dit qu’il m’emmenait dans un endroit magique qui nous plairait à tous les deux. Je me suis souvenue d'une de nos premières discussions que nous avions eue ensemble à savoir notre rêve commun de découvrir les aurores boréales.

Ainsi, nous voilà partis au Pôle Nord, en Laponie Finlandaise exactement.

Thibault m’a fait sa demande en haut d’une montagne où nous n’étions que tous les deux, seuls au monde. Après une randonnée de ski de fond, nous avions atteint le sommet à pied au bout de quelques heures.

Arrivés en haut, nous étions épuisés, le soleil se couchait. Thibault m’a rappelé combien il m’aimait, qu’il était si heureux avec moi, puis tout d’un coup il a posé le genou à terre dans la neige et a sorti une boîte de la poche de sa veste qu’il a ouvert en me disant : « … et donc, j’aimerais savoir si tu veux t’engager encore plus avec moi » ? J’étais stoïque, j’ai répondu : « j’en rêve » sans trop comprendre ce qu’il se passait. C’était un moment somptueux.

 

Comment avez-vous choisi le joaillier qui a réalisé votre bague ?

Thibault s’est occupé de tout. Alors étudiant à l’hôpital Tenon à Paris pour son dernier semestre d’étude, il a fait de nombreuses recherches et il a découvert La Compagnie des Gemmes sur Internet. Il s’est déplacé, vous a rencontré et a craqué pour votre philosophie et vos pierres précieuses.


Avez-vous comparé plusieurs maisons de joaillerie ?

Thibault : Mon choix a été simple. Je suis assez méthodique dans un achat, peut être trop. Je me suis beaucoup documenté sur la gemmologie, les différentes qualités de pierre, les processus de fabrication. J'ai trouvé un premier site qui ne m'a pas convenu. J'ai ensuite trouvé toujours sur Internet la "Compagnie des Gemmes". Le site a retenu mon attention et j'ai décidé de m'y rendre pour discuter de vive voix.


Pourriez-vous nous la décrire ?

Ma bague est un modèle Pompadour avec une très belle émeraude sertie de plusieurs diamants, le tout porté sur un anneau en or rose (mon or préféré, Thibault s’en souvenait). Elle est splendide, toujours toute scintillante, elle brille de mille feux !

Votre fiancé vous a-t-il donné carte blanche pour le choix de votre bague ?

Il savait que j’aimais ce genre de bague car une amie de ma maman la porte et il avait remarqué que je l’aimais beaucoup.


Quelle a-été votre expérience à la Compagnie des gemmes ?

Thibault : Elle fût et est encore excellente. J'ai été pris en charge par Mme Christine Bessière qui m'a expliqué la philosophie de la maison. Cette approche d'un grand sérieux m'a beaucoup plu, elle m'a expliqué qu'ils travaillaient en circuit court sans intermédiaire permettant ainsi d'avoir le prix le plus juste compte tenu de la grande qualité des matériaux utilisés. Elle m'a aussi expliqué que tout était réalisable, nous avons ensemble choisi l'émeraude puis la forme exacte de la bague pour arriver à un modèle unique. Cette démarche rare m'a comblé. La compagnie des Gemmes a le panache des grandes maisons allié à la simplicité d'un artisan amoureux de son métier, un cocktail gagnant !


La bague réalisée spécialement pour vous est-elle à la hauteur de celle dont vous aviez rêvée ?

Oui. Elle est encore bien plus belle que ce que j’imaginais dans mes rêves.


Que symbolise à vos yeux votre bague de fiançailles ?

Elle symbolise beaucoup. Avant tout c’est la preuve de notre engagement, Thibault a tout donné pour cette bague, elle représente de nombreuses heures de gardes aux urgences à sauver des vies et qui ont permis entre autres à Thibault de m’offrir cette belle bague.

Ce qui m’a séduite bien plus que le côté matériel est le fait que Thibault se soit souvenu que j’aimais ce style de bague, que l’émeraude était ma pierre préférée, qu’il prenne l’initiative de tout gérer seul sans jamais ne m’avoir rien demandé et qu’il ait eu si envie de me faire plaisir en m’offrant cette bague dans un lieu insolite au Pôle Nord qui restera à jamais graver dans nos esprits.

Nous avons donc décidé de nous marier en hiver et le thème de notre mariage est le vert émeraude comme nos yeux, comme ma bague et comme la couleur des beaux pins auvergnats à cette époque.

Vos commentaires

envoyer >
Voir toute la liste