Collection StyleMaker

Par Frédéric Fontaine

Bérengère Treussard, grande passionnée de gemmes et de bijoux précieux anime le blog Like a b (à suivre absolument), consacré à ses coups de cœur joaillier et créateur. C’est en sa qualité d’expert qu’elle va participer, en collaboration avec le joaillier-gemmologue, la Compagnie des Gemmes, à la conception et au suivi de la réalisation d'une bague de fiançailles. Le joaillier a donné carte blanche à quatre femmes, trois blogueuses et un designer pour que chacune imagine sa bague de fiançailles idéale. 4 sensibilités distinctes pour 4 « bijoux d’expert » différents. Aujourd’hui Bérengère partage avec nous son avis sur le concept du bijou de fiançailles et lève le voile sur le territoire qu’elle a décidé d’explorer pour orienter sa future création.

Tout d’abord, quelle est la qualité première et incontournable pour ce bijou « totem » qu’est la bague de fiançailles ?

La bague de fiançailles c'est un peu l'aboutissement d'un rêve, le gage d'un amour. Sa valeur symbolique est forte mais elle doit avant tout être adaptée à la vie moderne, refléter la personnalité, la sensibilité et le style de la fiancée tout en respectant sa morphologie.

Lorsqu'un fiancé me demande conseil pour bien choisir une bague de fiançailles, je lui pose ces quatre questions :
⁃    Quel est son style ? classique /modeuse /branchée …
⁃    Comment sont ses mains ? Longues et fines ou plutôt petites et boudinées ?
⁃    Qu'est-ce qu'elle veut ? Est-ce qu'elle a une idée ?
⁃    Quel est le budget ?

Les paramètres les plus importants sont le budget, les doigts de la future fiancée et éventuellement sa couleur de cheveux ( bien que cela puisse parfois changer). Face au choix actuel si diversifié en matière de bagues de fiançailles, le fiancé peut se sentir un peu désemparé. Monsieur, ce n'est pas une bonne idée de penser que le solitaire classique reste toujours la meilleur option. Bien au contraire ! Un doigt un peu épais est vite « boudiné » par un solitaire et le résultat sera affreux. Il faut une bague qui occupe le doigt et qui mette en valeur non seulement la fiancée mais aussi la bague. Mieux vaut donc opter pour une pierre de couleur avec un joli entourage qui sera plus flatteur pour la main de votre aimée mais également pour votre portefeuille !

Quel est le joaillier dont la collection incarne le mieux votre « sensibilité bagues de fiançailles » ? La plus belle bague de fiançailles à vos yeux ?

Ah ah ah ! La plus belle bague de fiançailles reste celle que vous offre votre amoureux ! Je n'ai pas forcément de sensibilité pour un joaillier en particulier. Je suis admirative du travail réalisé par les ateliers de joailliers français qui savent encore réaliser des œuvres d'art grâce à ce savoir-faire français assez unique. J'apprécie le travail bien fait et j'ai une grande sensibilité pour les pierres de couleurs même si ma bague de fiançailles était full diamants ! Une marguerite style année 60 très classique mais très efficace aussi : bon rendu visuel et bonne occupation de mon doigt boudiné ;)

Maintenant, dans mes rêves les plus fous et si j'épouse un milliardaire ce sera, sans hésiter, un diamant rose, taille princesse, très simplement monté avec deux diamants trillion de part et d'autre.. Et pas un petit, tant qu'à faire ! Pour cette commande spéciale, j'enverrai alors Monsieur chez Harry Winston, sans hésiter ! Ma sensibilité américaine sans doute.

Pour votre participation au projet « StyleMaker » mené en collaboration avec la Compagnie des gemmes, sur quelle pierre avez vous décidé de travailler ? Et pourquoi ?

J'ai toujours rêvé d'avoir une jolie bague avec un beau saphir rose entouré de diamants.
Le saphir qui provient de la famille du corindon est appelé rubis lorsqu'il est rouge et offre une multitude de couleurs encore peu connues. S'en tenir au bleu me paraît trop restrictif et un peu trop classique même si un beau saphir bleu ceylan est toujours de toute beauté et sied parfaitement aux blondes.

Étymologiquement, le saphir viendrait de l'hébreu « sappir » et désignerait « La plus belle chose ». Et, dites-moi ce que que désire le plus une fiancée ? Être la plus belle aux yeux de son fiancé mais aussi avoir la plus belle chose à son doigt, non ?  Le saphir s'impose donc comme une évidence pour l'homme aimant.

Quant à la couleur rose ? Un beau saphir rose c'est comme un bonbon, doux, féminin, tout en rondeur, gourmand, gai, c'est un gage de féminité, d'amour et de bonne humeur ! La femme idéale en quelque sorte ;)

Quel style pour la bague à venir ? Design épuré ou bijou baroque ?

Cette question est très difficile. J'aime beaucoup de styles différents en matière de bijoux : celui des années art déco, la bague boule des années 40 et les bijoux de la Maison René Boivin et de Suzanne Belperron mais finalement la question à laquelle il faut répondre n'est-elle pas plutôt  :

Dites-moi la femme que vous êtes et je vous dirai quelle est votre bague de fiançailles ?

Je me suis prêtée au jeu et, même si, c'est aussi une question de moment, d'envie et de style, je reste une femme fascinée par l'art nouveau et l'art déco, j'aime la femme poétique d'Alfons Mucha mais aussi l'art déco, New york, la femme d'Henri Gruau des années 50, féminine, glamour et racée. L'ambiance feutrée d'un boudoir ultra féminin et rose poudré, les boiseries travaillées d'un bel hôtel particulier, les lustres généreux en cristal, les noeuds, les taffetas, les soies ...  Finalement la représentation de la femme dans toute sa féminité ;)

Quel type de métal ? Petite ou grosse pierre ? Quelle forme ?

C'est une bonne question, tout est question de mode et de goût. Je porte plutôt de l'or jaune mais sur une bague de fiançailles je vois bien du platine ou maintenant de l'or blanc rhodié qui évite à la couleur de l'or blanc de ternir et qui est moins cher que le platine.

Petite ou grosse ? Is that a question? Grosse, énorme, que diable ! Ah ah ah, ca c'est dans l'idéal! Trêve de plaisanterie, je dirai avant tout proportionnée au doigt. Une trop grosse pierre fait un peu vulgaire à mon sens. Une jolie bague est une bague bien proportionnée avec une belle pierre. Mieux vaut parfois une plus petite pierre mais que sa qualité soit supérieure, c'est bien cela qui fera l'éclat de la bague.

Conjointement à votre activité de blogueuse vous êtes aussi conseillère en patrimoine. A ce titre, une pierre de fiançailles est elle un bon investissement ?

Ah ah ah ! En qualité de gemmologue, je dis oui ! Sans hésiter. Les pierres ont toujours fait partie de tous temps d'un patrimoine bien diversifié  et, même si on l'oublie parfois , quelques diamants ou saphirs ont sauvé bien des familles en périodes troublées. Facilement transportables et  négociables, les pierres ont ce double avantage de faire également plaisir aux femmes. Alors messieurs, pourquoi vous en priver ?

Par contre, investir dans une pierre requiert des connaissances minimum non seulement des pierres mais également du marché. Le marché du diamant est très suivi et réglementé et paraît plus facile à appréhender notamment avec la liste de prix établie régulièrement par Rapaport en fonction des 4 critères d'évaluation du diamant (taille, poids, pureté et couleur). Mais, il en est différemment du marché des pierres de couleurs qui est beaucoup moins normé et pour lequel il convient de s'adresser à de vrais spécialistes qui connaissent leur métier, les pierres, les gisements et savent choisir des pierres brutes. Bref, un oeil avisé et expérimenté.

Rien ne sert d'investir dans un fonds, comme il a pu s'en monter ces dernières années, autant investir dans des pierres en direct pour de multiples raisons.

La faute de goût à éviter dans le choix de sa bague de fiançailles ?

Acheter du faux ! Sans hésiter ! Mieux vaut une petite pierre qu'une fausse pierre!

Un lieu de rêve pour remettre sa bague de fiançailles un genou à terre ?

Dans l'un des 21 plus beaux hôtels à faire avant de mourir, sur un rooftop à Paris ou à New york, devant un parterre d'amis, à l'hôtel Amour à Central Park… Dans un endroit magique, romantique et poétique, quoi qu'il arrive  !

Mille mercis

Merci pour cet interview.

Lire la suite: la bague de Bérengère

Remerciements à Quentin Crestinu pour les photos et Pierre-Xavier Boubée pour sa terrasse. www.quentincrestinu.com

Vos commentaires

envoyer >
bague rubis fiancailles
Voir toute la liste